Optimisme prudent dans les grandes entreprises belges

Optimisme prudent dans les grandes entreprises belges

PwC CFO Survey Series

  • 70 % d’entre elles maintiennent leurs plans d’investissement, seulement 4 % les annulent;
  • Les CFO s’efforcent de rétablir leur chiffre d’affaires en se concentrant sur l’innovation dans leurs produits et services (39 %);
  • Les principaux risques pour 2021 sont le ralentissement économique (26 %), la persistance des contaminations au Covid-19 (22 %) et une réglementation changeante (13 %).

Bruxelles, le 8 septembre 2020 - Le ralentissement économique et la prise de conscience accrue du fait que la situation ne reviendra pas facilement à la normale soulignent les défis de taille auxquels font face les entreprises en Belgique. Un tiers des grandes entreprises belges maintiennent toutefois leurs prévisions budgétaires pour l’année à venir et 70 % s’en tiennent à leurs plans d’investissement, comme le révèle la troisième édition de l’enquête CFO de PwC. La plupart des CFO s’efforcent désormais de préserver la croissance de l’organisation en misant sur des produits et services innovants (39 %). L’année prochaine, ils mettront l’accent sur l’élargissement de la numérisation, les améliorations opérationnelles et l’optimisation de la productivité.

Récupérer leur position

Certaines entreprises sortent plus fortes d’une situation de crise : 70 % des CFO des grandes entreprises belges (la base de cette enquête) affirment préserver, voire augmenter, les investissements prévus. Plus d’un tiers (35 %) d’entre eux maintiennent leur plan budgétaire tel quel pour l’année prochaine. En marge de cet optimisme apparent, un cinquième (22 %) remarque toutefois que les banques sont moins disposées à accorder des crédits. 30 % des personnes sondées doutent de l’efficacité des mesures de soutien du gouvernement à l’égard des entreprises. Dans une perspective d’avenir, les organisations veulent rétablir ou améliorer leurs chiffre d’affaires. La plupart des CFO (39 %) veulent y parvenir en commercialisant de nouveaux produits ou services ou en les améliorant. Un constat qui souligne l’importance de l’innovation pendant cette phase de reprise.

Story image

Peter Vermeire, associé chez PwC Belgique : « Les perturbations causées par la pandémie accélèrent les tendances existantes et agissent comme un puissant catalyseur de changement. Il ne s’agit plus d’un problème isolé. La situation oblige, en effet, les entreprises à réfléchir à leur fonctionnement passé. Les organisations doivent maintenant chercher des moyens d’augmenter leur chiffre d’affaires dans un contexte Covid-19 incertain. Pour y parvenir et être en mesure de faire face à la deuxième vague de Covid-19, il importe qu’elles adoptent une approche polyvalente. Les entreprises qui tireront leur épingle du jeu sont surtout celles qui adaptent leurs modèles d’entreprise, écoutent leurs clients, ajustent leurs offres et innovent. »

Perspectives pour 2021

Pour l’avenir, 22 % des CFO indiquent que la principale menace pour leur entreprise en 2021 est une nouvelle perturbation causée par une éventuelle prochaine vague de contamination par le Covid-19. Parmi les autres risques à court terme, épinglons le risque de récession ou de ralentissement économique (26 %), des changements de réglementation (13 %) et une diminution de la confiance des consommateurs (9 %). Les responsables financiers ne perdent pas espoir face à la situation actuelle : les répondants indiquent que les talents dont ils disposent (30 %) et leurs investissements technologiques visant à faire face à la crise (26 %) profiteront, à terme, à leur entreprise. En ce qui concerne l’avenir, la plupart des entreprises envisagent d’exploiter le potentiel de la numérisation (65 %), tandis que d’autres veulent profiter de l’amélioration de leurs activités (61 %) ou de leur productivité (52 %) en 2021.

Story image

« Une crise comme celle du Covid-19 révèle que d’autres risques peuvent survenir, chacun s’accompagnant de conséquences propres. La crise du Covid-19 est peut-être un événement inhabituel, mais la perturbation en soi ne l’est pas. D’autres risques se présenteront également un jour ou l’autre. La “réaction en chaîne” de cette crise met en évidence les tensions et les lacunes, mais constitue aussi un excellent point de départ pour renforcer sa défense et saisir d’intéressantes opportunités », affirme Rudy Hoskens, associé chez PwC Belgique.

Nancy De Beule, associé chez PwC Belgique, conclut : « Bien que de nombreuses entreprises aient réussi à surmonter le premier choc de la crise, nous ne pourrons évaluer pleinement la situation économique que dans un an. À moyen terme, les entreprises devront également faire face aux effets indirects de cette crise, tels que la réduction des dépenses de consommation et l’effet boule de neige dû à l’incapacité de certains de leurs clients d’honorer leurs factures. De même, les entreprises qui ont bénéficié d’un report de paiement (mesures Covid-19) et qui ont sollicité au maximum leurs lignes de crédit devront tôt ou tard respecter leurs obligations de paiement, ce qui pourrait s’avérer compliqué si l’incertitude actuelle s’accentuait. Nous constatons, en outre, que les banques sont un peu plus réticentes à l’idée d’accorder des crédits supplémentaires, a fortiori pour le financement d’acquisitions. L’impact économique devrait donc continuer à se faire sentir longtemps. Les résultats de l’enquête montrent toutefois que la situation offre également des opportunités aux entreprises, tant en termes d’acquisitions que d’alignement de leur gamme de produits, de leur mode de fonctionnement et même de l’ensemble de leur modèle d’affaires par rapport à la nouvelle réalité dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. »

###

À propos de l’enquête PwC CFO Survey Series

PwC Belgique suit de près le sentiment et les priorités des CFO dans un contexte où les entreprises réagissent aux perturbations sans précédent dues au coronavirus. Cette enquête reflète l’opinion de 23 responsables financiers issus d’un échantillon de secteurs provenant de grandes entreprises en Belgique et sondés pendant le mois d’août 2020. Ils se penchent sur l’impact de la crise sur leurs organisations, leurs stratégies de survie et leurs plans et prévisions dans un monde post-Covid-19.

A propos de PwC Belgique

Serving clients from strategy through execution

Chez PwC Belgique, nous nous engageons à fournir des services de qualité en matière d’audit, de fiscalité et de conseil à nos clients des secteurs public et privé, en Belgique et au niveau international.

Notre entreprise incarne le principe de création de valeur, grâce au réseau de relations que nous développons et ce principe est ancré au cœur même de notre philosophie d’entreprise. Notre promesse de valeur débute par les relations que nous tissons avec vous.