La méthode « people analytics » tend à se généraliser selon les dirigeants belges

La méthode « people analytics » tend à se généraliser selon les dirigeants belges

Rapport PwC Talent Trends 2019

Lundi 22 juillet 2019 – Pour assurer le succès et la solidité de leur entreprise dans les années à venir, pas moins de 83 % des dirigeants d’entreprise belges estiment qu’il est essentiel de s’appuyer sur des informations et données relatives à leur personnel. La méthode dite « people analytics » a le vent en poupe. Au cours des dix dernières années, l’analyse de gros volumes de données a changé de manière radicale la façon dont bon nombre d’entreprises exercent leurs activités. Aussi, people analytics joue un rôle de plus en plus important dans la prise de décisions au quotidien. Telle est la conclusion d’une étude conduite par PwC et résumée dans le rapport Talent trends 2019: Upskilling for a Digital World.

  

Davantage de données

L’analyse des données relatives au personnel permet aux entreprises d’identifier leurs principaux facteurs de réussite et de résoudre des défis organisationnels majeurs. Pourtant, 66 % des dirigeants interrogés estiment avoir besoin de plus d’informations encore pour pouvoir prendre de meilleures décisions.

Matthias Reyntjens, Partner chez PwC Belgium : « Jusqu'à présent, les entreprises ont peu exploité leurs connaissances sur leur principal atout: leurs employés. L’implication des collaborateurs, les niveaux de performance, la diversité, les compétences ou la rotation du personnel: autant d’exemples comment les entreprises peuvent mieux comprendre comment motiver leurs propres employés en permettant également de créer de la valeur ajoutée à l’échelle de l’entreprise. Les people analytics - dans le cadre légal de la GDPR, bien sûr - permettent aux entreprises de transformer non seulement leurs ressources humaines, mais également leur prise de décision stratégique et d’éliminer les biais cognitifs humains potentiels grâce à l’intelligence artificielle.»

 

Recherche talents analytiques désespérément

Cependant, la transition vers un processus de prise de décisions davantage fondé sur les données n’est pas aisée. Les dirigeants belges constatent de nombreuses lacunes et difficultés, notamment un manque de fiabilité des données (58 %) ou le fait que certaines informations ne soient pas accessibles pour analyse (48 %). La pénurie de talents analytiques capables de tirer des conclusions utiles de la grande quantité d’informations (45 %) constitue un autre obstacle de taille.

Story image

Matthias Reyntjens, Partner chez PwC Belgium: « Il y a beaucoup de "données dormantes" dans les entreprises. Une analyse adéquate de ces données pourrait permettre aux entreprises de prendre des décisions d’affaires plus éclairées. Cela demande des compétences analytiques très spécifiques, dont les entreprises ne disposent pas nécessairement en interne. De plus, l’analyse ne consiste pas seulement à établir des corrélations ou des relations : elle doit également permettre de formuler des prédictions sur des résultats opérationnels tangibles. Plus que jamais, le personnel devient le véritable capital de l’entreprise. »

Le rapport intégral peut être téléchargé à l’adresse suivante :

https://www.pwc.com/gx/en/ceo-survey/2019/Theme-assets/reports/talent-trends-report.pdf

 

Contact

Maïté Oreglia

maite.oreglia@pwc.com

+32 (0)485 07 67 17

www.pwc.com

A propos de PwC Belgique

Serving clients from strategy through execution

Chez PwC Belgique, nous nous engageons à fournir des services de qualité en matière d’audit, de fiscalité et de conseil à nos clients des secteurs public et privé, en Belgique et au niveau international.

Notre entreprise incarne le principe de création de valeur, grâce au réseau de relations que nous développons et ce principe est ancré au cœur même de notre philosophie d’entreprise. Notre promesse de valeur débute par les relations que nous tissons avec vous.