La conscientisation croissante à la rémunération des CEO incite les entreprises à la prudence 

La conscientisation croissante à la rémunération des CEO incite les entreprises à la prudence 

Diegem, le 8 février 2024 - Alors que le public prend de plus en plus conscience de la façon dont les CEO sont récompensés, les sociétés belges cotées en bourse ont tendance à revoir la rémunération des CEO plus fréquemment et avec plus d'attention. Selon le dernier rapport de PwC Belgique sur la gouvernance d'entreprise et la rémunération des dirigeants, basé sur 80 sociétés cotées en Belgique, les actionnaires se concentrent de plus en plus sur l'intégration des objectifs ESG dans les systèmes de rémunération des dirigeants. « Alors que les entreprises sentent que l'opinion publique est sur leur dos, une approche plus moderne et plus axée sur l'ESG en matière de rémunération est cruciale », déclare Axel Smits, président de PwC Belgique. En ce qui concerne la gouvernance d'entreprise, PwC constate que les entreprises, bien qu'elles reconnaissent la nécessité de la diversité dans la salle du conseil d'administration, ne sont pas toujours en mesure de mettre leurs souhaits en pratique. 

Le dernier rapport de PwC Belgique sur la gouvernance d'entreprise et la rémunération des dirigeants s'appuie sur des données recueillies auprès de 80 sociétés cotées en bourse en Belgique. Il montre comment l'attention croissante portée à la rémunération des CEO pousse les entreprises à examiner de plus près la rémunération de leurs dirigeants. Depuis 2017, les actionnaires ont le droit de voter sur les émoluments des dirigeants présentés par l'entreprise. En Belgique, ce vote est contraignant et le pack salarial doit être transparent pour le public. Cette transparence et cette obligation de rendre compte ont eu pour effet d'accroître l'attention portée à la rémunération, tant dans les conseils d'administration que dans le débat public.  La rétribution des dirigeants est réexaminée tous les ans dans plus de 7 entreprises sur 10 (73 %) de l'échantillon de PwC. Les actionnaires font preuve d'un plus grand discernement, ce qui se traduit par une baisse de leur acceptation des packs salariaux proposés. 

Axel Smits, président de PwC Belgique, déclare : « Tous ces éléments reflètent une demande croissante de transparence et de responsabilité dans les pratiques de rémunération des entreprises. Avec une opinion publique sur le dos des conseils d'administration, la nécessité d'examiner attentivement la composition des programmes de rémunération des CEO est ressentie avec acuité, et à juste titre. Lors de l'élaboration de leurs packs salariaux, les entreprises peuvent avoir intérêt à lier une partie de leur structure salariale à des mesures de durabilité et à des objectifs à long terme, afin d'encourager la prise de décisions responsables. »

Encourager les incitations ESG

Un nombre croissant de propositions d'actionnaires et d'investisseurs, combiné à une législation accrue et à des réglementations en matière d'information non financière, incite les entreprises à intégrer des objectifs durables (ESG) dans leurs systèmes de rémunération des dirigeants. Aujourd'hui, les performances des dirigeants sont encore largement mesurées en fonction des résultats financiers, les indicateurs financiers clés représentant en moyenne au moins deux tiers des critères de pondération des plans d'incitation à court terme (STI) et d'incitation à long terme (LTI), en tant que déterminants des composantes variables de la rémunération du CEO. 

Le plafond de verre est toujours intact

Si les conseils d'administration sont plus vigilants en ce qui concerne la rémunération des dirigeants, la composition du conseil d'administration lui-même est également de plus en plus scrutée par les investisseurs, les régulateurs et d'autres acteurs de la communauté de la gouvernance. 

Bien que la nécessité de diversifier les conseils d'administration soit de plus en plus reconnue, dans la pratique, les conseils d'administration sont encore majoritairement composés d'hommes de plus de 50 ans. Dans l'échantillon de PwC, seuls 13 % des directeurs exécutifs sont des femmes, ce qui illustre une importante disparité entre les sexes au sein des conseils d'administration. Une disparité que les entreprises ne semblent pas en mesure de surmonter, étant bloquées au statu quo avec une amélioration presque nulle ou minime au cours des cinq dernières années. Dans les 80 entreprises étudiées, seuls 4 CEO sont des femmes, ce qui souligne l'écart entre les hommes et les femmes aux postes de direction. En revanche, les administrateurs non exécutifs présentent une représentation plus équilibrée, avec 42 % de femmes et 58 % d'hommes. Les actionnaires s'inquiètent également de la « surabondance » : les candidats qui détiennent déjà un nombre excessif de mandats au sein de conseils d'administration ont moins de chances d'être acceptés.  

Bien que les administrateurs soient convaincus de la valeur ajoutée de la diversité au sein du conseil d'administration, l'engagement dans des conversations difficiles concernant les changements nécessaires et les efforts soutenus requis pour la planification à long terme de la succession au conseil d'administration continuent de poser des défis importants lorsqu'il s'agit de rafraîchir le conseil d'administration. Bart Van den Bussche, Reward Director chez PwC Belgique cite : « Les entreprises peuvent améliorer les performances de leur conseil d'administration en y ajoutant une plus grande diversité en termes de sexe, d'âge, mais aussi de nouvelles compétences et connaissances à mesure que les bouleversements technologiques émergent. Bien que les entreprises soient conscientes de la nécessité de ce changement fondamental dans la composition des conseils d'administration, cela reste en réalité un défi difficile à relever. Nos conclusions soulignent la nécessité de mettre en place de solides plans de succession pour les conseils d'administration, combinés à des programmes efficaces d'intégration et de mentorat pour les nouveaux administrateurs. Ces initiatives sont essentielles pour bien préparer les individus à leur premier mandat au sein d'un conseil d'administration, en veillant à ce qu'ils puissent apporter une contribution efficace et s'acquitter de leur rôle avec succès. »

À propos du rapport

Le rapport de PwC Belgique sur la gouvernance d'entreprise et la rémunération des dirigeants est basé sur une enquête menée sur la conception de la rémunération des dirigeants dans les sociétés belges cotées en bourse. Les données sont tirées des rapports annuels de rémunération publiés en 2023, dont la plupart contiennent des informations pour la période allant du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2022. Pour les besoins du rapport 2024, des données accessibles au public ont été recueillies pour 80 sociétés cotées en Belgique.  

2024 Corporate Governance and Executive Pay Report
PwC's Executive Remuneration Survey – Update 2024 is a study of the compensation of executive and non-executive directors of 80 companies whose shares are listed and traded on a stock exchange in Belgium.
PwC

Contact presse

Tess Minnens - [email protected] - +32 497 38 34 31

À propos de PwC

Le but de PwC est de développer la confiance dans la société et de résoudre des problèmes importants. Nous sommes un réseau de firmes établi dans 151 pays avec plus de 364.000 personnes. Nous nous engageons à offrir des services de qualité en matière de certification de comptes, de fiscalité et de conseil. Dites-nous ce qui est important pour vous et apprenez à mieux nous connaître en consultant notre site www.pwc.com.  

« PwC » désigne le réseau de PwC et/ou une ou plusieurs de ses firmes membres, chacune formant une entité juridique distincte. Pour de plus amples détails, consultez www.pwc.com/structure.

© 2024 PwC. Tous droits réservés.

A propos de PwC Belgique

Building trust and delivering sustained outcomes

 

Le but de PwC est de développer la confiance dans la société et de résoudre des problèmes importants. Nous sommes un réseau de firmes établi dans 151 pays avec plus de 364.000 personnes. Nous nous engageons à offrir des services de qualité en matière de certification de comptes, de fiscalité et de conseil. Dites-nous ce qui est important pour vous et apprenez à mieux nous connaître en consultant notre site www.pwc.com.  

« PwC » désigne le réseau de PwC et/ou une ou plusieurs de ses firmes membres, chacune formant une entité juridique distincte. Pour de plus amples détails, consultez www.pwc.com/structure.

© 2023 PwC. Tous droits réservés.

PwC Belgique
Culliganlaan 5
1831 Diegem