Définir la trésorerie à l’horizon 2025

Définir la trésorerie à l’horizon 2025

Le partenariat Journeys to Treasury annonce son 4e rapport annuel

Journeys to Treasury combine vision et pratique pour porter un regard réaliste sur les défis et les opportunités de la trésorerie, aujourd’hui et demain. Comment les trésoriers peuvent-ils tirer parti des meilleures pratiques et des nouvelles technologies pour faire passer la fonction de trésorerie d’un centre d’excellence opérationnel à un partenaire business stratégique ?

Mercredi, 16 octobre 2019, Copenhague — La trésorerie et le trésorier de 2025 seront très différents d’aujourd’hui. La trésorerie s’avère de plus en plus pertinente à mesure que le besoin de gérer les liquidités et les risques à l’échelle internationale gagne en importance et en visibilité au niveau du conseil d’administration, et de plus en plus stratégique à mesure qu’elle s’imbrique davantage dans les aspects commerciaux de l’entreprise. Au fur et à mesure que les trésoriers élargissent leur portée et leur influence, les compétences requises changent, dans un contexte où la combinaison entre les données et la technologie disponible crée de nouvelles possibilités.

Embrasser le changement peut être intimidant et les trésoriers peuvent souvent penser que d’autres trésoreries sont en avance sur les leurs. Plutôt qu’adopter une vision idéalisée de la trésorerie, le rapport Journeys to Treasury admet le fait que, bien que certaines trésoreries ont été numérisées plus que d’autres, chaque entreprise a des contraintes humaines, organisationnelles, technologiques et budgétaires qui dictent ses priorités et ses capacités.

BNP Paribas, PwC, SAP et la European Association of Corporate Treasurers (EACT) unissent à nouveau leurs forces dans le cadre de la quatrième édition de Journeys to Treasury pour explorer certaines des priorités que les trésoriers ont identifiées et qui contribuent à définir la trésorerie d’aujourd’hui et de demain.

Paiements et recouvrements. Avec l’émergence des modèles économiques digitaux, les nouveaux moyens de paiement prolifèrent. Les trésoriers peuvent jouer un rôle clé dans l’appui apporté aux business units en proposant de nouvelles méthodes de paiement et de recouvrement pour différencier l’expérience des clients et des fournisseurs. Bruno Mellado, Global Head of Payments and Receivables chez BNP Paribas :

« Qu’ils soient des leaders ou des influenceurs, les trésoriers ont un rôle crucial à jouer dans l’évaluation, la facilitation et la gestion des effets des différentes méthodes de paiement et de recouvrement. Ce faisant, ils peuvent contribuer au succès de l’entreprise dans un environnement changeant et de plus en plus digital. »

Gestion du risque de change. La gestion du risque de change reste l’une des principales priorités des trésoriers. La volatilité du change peut, en effet, faire une grande différence sur la marge bénéficiaire. Didier Vandenhaute, associé chez PwC :

« Le top management et les conseils d’administration cherchent plus que jamais à comprendre l’impact potentiel de la volatilité des taux de change et à en limiter les effets négatifs sur l’activité. Les trésoriers redécouvrent, de ce fait, les stratégies de couverture et l’exécution optimale pour gérer le risque et réduire l’impact de la volatilité. Compte tenu des ressources limitées, l’automatisation de certaines activités quotidiennes et le recours à la robotique, au machine learning et à l’intelligence artificielle peuvent donner aux trésoriers du temps à consacrer à des activités plus complexes et stratégiques. »

Facilitateurs de technologie. Avec l’expansion des possibilités technologiques et l’abaissement des obstacles à leur adoption, les trésoriers ont une capacité sans précédent d’automatiser les processus et d’optimiser la prise de décision. Le succès de ces efforts repose, toutefois, sur des données de grande qualité. Pour tirer le meilleur parti des nouvelles technologies, les trésoriers et leurs partenaires au sein de l’entreprise doivent adopter un état d’esprit axé sur les données. Christian Mnich, VP and Head of Solution Management, Treasury and Working Capital Management chez SAP :

« Pour tirer pleinement parti des nouvelles solutions, les trésoriers doivent examiner leurs besoins et identifier les points faibles. Dans de nombreux cas, les problèmes liés aux données sous-jacentes empêchent les trésoriers de satisfaire aux exigences de base en matière de trésorerie et encore moins de développer des capacités avancées. L’amélioration de l’exhaustivité et de l’intégrité des données devient donc une priorité importante. Les données de trésorerie étant souvent détenues et conservées dans différentes parties de l’organisation, il faudra souvent un changement de mentalité à l’échelle de l’entreprise en faveur d’un état d’esprit axé sur les données. »

La trésorerie du futur. La trésorerie est une profession encore relativement neuve, mais elle prend de plus en plus d’importance à mesure que les entreprises étendent leur présence à l’international. Dans un environnement commercial et numérique en rapide évolution et face à des responsabilités croissantes, comment les trésoriers peuvent-ils se préparer pour l’avenir ? François Masquelier, Deputy Chair à l’EACT :

« Vu que les structures, les processus et les contrôles de trésorerie sont de plus en plus définis par la technologie et que le rôle de la trésorerie continue d’évoluer, les fonctions de trésorerie doivent se réinventer pour rester pertinentes et accroître leur valeur pour l’entreprise. La nécessité de s’engager et de collaborer avec des partenaires internes et externes s’amplifiera aussi dans les années à venir. »

Le rapport de cette année présente les conclusions d’ateliers approfondis auxquels ont participé des experts des quatre partenaires de Journeys to Treasury, ainsi que des idées pratiques, des études de cas et le fruit d’entretiens avec neuf trésoriers d’entreprise de premier plan.

Pour télécharger un exemplaire du rapport, surfez sur www.journeystotreasury.com. Pour de plus amples informations ou organiser des entretiens avec les partenaires de Journeys to Treasury, prenez contact avec Apoorva Dwivedi, Head of External Communication chez BNP Paribas, à l’adresse apoorva.dwivedi@bnpparibas.com.

 

Notes pour la rédaction

BNP Paribas

BNP Paribas est une institution financière mondiale de premier plan qui ambitionne de financer l’économie de manière éthique et durable. Avec une offre de produits étendue et une présence dans plus de 70 pays, BNP Paribas accompagne ses clients dans leur développement à l’international grâce à un réseau de plus de 220 centres d’affaires et 1 700 chargés de relation transaction bancaire dans le monde. En co-créant l’avenir de la gestion de trésorerie avec ses clients professionnels, la banque dispose de l’un des portefeuilles mondiaux de gestion de trésorerie les plus complets et du niveau le plus élevé de connexions de compensation directe. BNP Paribas est aussi à la pointe de la cybersécurité et de la lutte contre la fraude et occupe une position unique pour répondre aux besoins locaux, régionaux et mondiaux de gestion de trésorerie de ses clients, aujourd’hui et demain. cashmanagement.bnpparibas.com

COE

L’EACT rassemble 13 000 professionnels de la trésorerie par l’intermédiaire de 23 associations nationales dédiées. Ils sont actifs dans 21 pays et travaillent dans 6 500 entreprises. Notre mission est de relayer la voix de cette communauté en Europe. Pour ce faire, nous représentons les professionnels financiers de l’économie réelle auprès des autorités et des institutions européennes, nous encourageons activement le dialogue à tous les niveaux, nous incitons nos membres à développer leurs compétences, nous partageons les meilleures pratiques et nous facilitons le réseautage à haut niveau. eact.eu

PwC

Chez PwC, nous voulons contribuer au développement de la confiance dans la société et à la résolution de problèmes fondamentaux. Avec notre réseau de sociétés réparties dans 158 pays et nos 250 000 collaborateurs, nous nous efforçons de proposer des services de qualité dans les domaines de l’assurance, du conseil et de l’expertise fiscale. Pour en savoir plus et partager vos préoccupations avec nous, consultez notre site pwc.com

« PwC » désigne le réseau PwC et/ou les sociétés qui en font partie. Chaque société membre du réseau constitue une entité juridique à part entière. Pour de plus amples informations à ce sujet, consultez la page pwc.com/structure.

SAP

SAP (NYSE : SAP) est le leader du marché des applications d’entreprise : 77 % des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’Internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en « entreprise intelligente ». Nos services et notre suite applicative end-to-end aident nos clients à développer une activité profitable, à s’adapter constamment et à faire toute la différence.

SAP propose une gamme complète de solutions de gestion de trésorerie qui aident les entreprises à mieux comprendre et contrôler les processus de gestion de la trésorerie, des liquidités et des risques, tout en intégrant le reporting financier dans un système unique. Disponibles dans le cloud ou sur site, basées sur SAP S/4HANA (la suite ERP de nouvelle génération), nos solutions offrent une visibilité instantanée, un traitement direct et une intégrité commerciale à tous les niveaux de l’entreprise.

Avec un réseau mondial de clients, de partenaires et de travailleurs, SAP aide le monde à mieux fonctionner et améliore la vie des gens. sap.com/treasury

 

Contact

Maïté Oreglia

External Communications Manager, PwC Belgium

maite.oreglia@pwc.com

0485 07 67 17

www.pwc.com   

 

A propos de PwC Belgique

Serving clients from strategy through execution

Chez PwC Belgique, nous nous engageons à fournir des services de qualité en matière d’audit, de fiscalité et de conseil à nos clients des secteurs public et privé, en Belgique et au niveau international.

Notre entreprise incarne le principe de création de valeur, grâce au réseau de relations que nous développons et ce principe est ancré au cœur même de notre philosophie d’entreprise. Notre promesse de valeur débute par les relations que nous tissons avec vous.